Retour sur l’Atelier prospectif de recomposition spatiale du littoral à Sainte-Maxime (14-15/02/2021)

Les 14 et 15 janvier 2021 s’est tenu l‘Atelier prospectif de recomposition spatiale du littoral de la commune de Sainte-Maxime. Dans le cadre de la révision du PLU de Sainte-Maxime, la Ville, la DREAL PACA, la DDTM et l’agence d’urbanisme (Audat.Var) ont souhaité engager une réflexion sur l’opportunité d’orientations d’aménagement et de programmation (OAP) d’interface Terre-Mer préparant l’évolution du littoral face au changement climatique à horizon 2100. Ces ateliers auront permis d’imaginer des premières pistes de travail et de réflexion pour nourrir des OAP littorales du futur PLU. L’atelier, en format dématérialisé, a réuni des spécialistes et expert.e.s, pour apporter leurs réflexions sur la manière dont des outils réglementaires et fonciers peuvent participer à construire la stratégie d’aménagement et de recomposition spatiale du littoral de Sainte-Maxime. L’objectif était également de tirer des enseignements de cette réflexion à partager avec d’autres communes littorales pour les inciter à s’emparer du sujet dans le cadre de la définition ou la révision de leurs documents d’urbanisme.

Vous n’avez pas pu assister au webinaire ? Vous souhaitez revoir certaines interventions ?
>> Retour sur les temps forts de ces journées d’apprentissage et de réflexion ci-dessous

Pour disposer de tous les supports de présentation et des synthèses des tables-rondes, rendez-vous dans l’onglet « Documentation »

Cette table 1 a permis de poser un regard constructif sur les première orientations portées par la commune et de donner des éléments de présentation du contexte local, à savoir :

  • L’identification des secteurs à enjeux à mettre en perspective par rapport au risque érosion submersion et l’élévation du niveau de la mer
  • L’identification d’éléments de programme et des points d’appui à un projet : les atouts à mettre en valeur
  • La définition d’orientations stratégiques spatialisées :
  • Le maintien des activités balnéaires et de l’économie des plages
  • Les déplacements et la desserte du littoral
  • Les dispositifs de protection
  • La requalification paysagère

La synthèse de la table 1 est disponible dans la partie ressource du site

Cette table 2 a permis, à partir de l’expérience des participant.e.s, de préciser les principales caractéristiques (préalables, intérêts, limites, etc.) des outils réglementaires du PLU à mobiliser pour mettre en œuvre un projet de recomposition spatiale du littoral de Sainte-Maxime.

Cette table 3 a permis d’interroger les outils opérationnels sortant de la sphère du document d’urbanisme et se questionner sur : Les alternatives aux PLU ; les outils PLU à inventer ; les outils fonciers : les outils financiers ; Les acteurs à mobiliser.

Cette table 4 a permis aux participant.e.s de se questionner sur l’acceptabilité de la recomposition spatiale en 3 grands axes :
– Quels sont les obstacles, les résistances et les freins ?
– Comment dépasser ces freins et par quelles actions concrètes ?
– Dans quelle temporalité engager les actions identifiées pour lever les freins ?