Inventaire et organisation du recueil de données

La plateforme Mon Littoral met à disposition un catalogue constitué de nombreuses ressources utiles à la gestion intégrée du trait de côte, à la fois documentaires et géographiques. Ce catalogue a été constitué par le CRIGE, dans un premier temps sur le département du Var. Son équipe a réalisé un travail de référencement pour les données déjà disponibles sur d’autres sites, et un travail de publication pour les données qui n’avaient encore jamais été publiées.

L’inventaire des ressources existantes débuté fin 2019 a mis en évidence 80 jeux de données potentiellement intéressants – réduits à 58 jeux de données pertinents –, qui ont été listés et classés selon les catégories proposées dans l’étude de BRLi de 2017 commandée par la DREAL, puis référencés sur Mon Littoral par le CRIGE. Cette étape a parfois nécessité un travail de mise à jour de certaines informations renseignées dans la fiche de métadonnées (producteur, contact, …).

Cet inventaire a été enrichi par la collecte de nouvelles données jamais publiées, organisée sous la forme d’ateliers et de webinaires auprès des organismes producteurs souhaitant contribuer à l’effort collectif de constitution d’une base de données régionale sur le littoral. Des formules personnalisées d’accompagnement à la publication ont été proposées par le CRIGE à plusieurs structures en fonction de leurs besoins. Ainsi 73 nouvelles données documentaires et géographiques ont été versées au catalogue de Mon Littoral sur une période s’étalant de Mars à Juin 2020.

Les données documentaires sont directement téléchargeables sur le site. Les données géographiques sont téléchargeables et/ou disponibles en flux à partir du site du producteur ou de la géoplateforme du CRIGE. Chaque donnée est accompagnée de sa fiche de métadonnées, réunissant les informations nécessaires à la compréhension et à l’usage de la donnée.

Approche des besoins

Le cabinet NHUMAN, spécialisé dans le design de service, a été chargé à l’automne 2019 d’étudier plus particulièrement les besoins et attentes des citoyens vis-à-vis de la plateforme. L’objectif était de rechercher en quoi la plateforme peut participer à l’information et à l’engagement des citoyens.

NHUMAN a mené 12 interviews auprès de trois types d’acteurs du littoral varois (collectivité, association et citoyen), ce qui lui a permis de définir des profils-type d’utilisateurs. Trois fiches de «Personnae» ont été construites pour identifier les caractéristiques, les attentes et besoins de trois familles d’acteurs.

Cette démarche vient en complément d’autres actions engagées en parallèle pour cerner les problématiques, les spécificités et le positionnement d’autres catégories d’acteurs du littoral, en particulier les acteurs économiques, intervenant dans la gestion du trait de côte, et les acteurs en responsabilité (élus et techniciens des collectivités, notamment).

Études pour cerner les acteurs du littoral et leurs besoins

Annuaire des acteurs économiques de la gestion durable du trait de côte

Afin de constituer un annuaire des opérateurs économiques porteurs de solutions durables et innovantes à la gestion intégrée du trait de côte, le Pôle Mer Méditerranée s’est vu confier la mission d’identifier les acteurs privés et publics susceptibles d’apporter une telle expertise aux collectivités.

Il a également été demandé au Pôle Mer Méditerranée de lister les besoins spécifiques des opérateurs identifiés en termes de données et d’informations relatives à l’évolution du trait de côte. Cette étude a pour objectif d’améliorer en continu le fonctionnement de la plateforme, en cohérence avec la méthode AGILE.

Enfin, dans l’objectif de promouvoir auprès des acteurs enquêtés le projet de constitution d’une plateforme régionale et d’une communauté d’acteurs en Provence Alpes-Côte Azur, le Pôle Mer Méditerranée organisera à l’automne 2020 une journée de promotion de la plateforme, de l’annuaire (qui sera mis en ligne à cette occasion), et des actions innovantes existant aujourd’hui auprès de l’ensemble des acteurs économiques régionaux du littoral.

Enquête sur la perception des risques côtiers par les acteurs du littoral en responsabilité

Dès à présent, le succès de « Mon Littoral Provence Côte d’Azur » est étroitement lié à l’appropriation de la démarche par les acteurs territoriaux. La question de la prise en compte de leurs attentes et de leurs représentations de la problématique des risques côtiers et de l’adaptation des territoires littoraux est donc fondamentale. Dans ce contexte, le laboratoire ESPACE (UMR 7300, associant le CNRS aux universités d’Aix-Marseille, d’Avignon et de Nice) a été sollicité pour mener une étude exploratoire des représentations sociales des risques littoraux et des stratégies d’adaptation auprès d’acteurs en responsabilité dans les collectivités. L’objectif principal de l’étude, qui consiste en une enquête par entretiens, est de mettre en évidence les éléments récurrents ainsi que les éléments plus rares dans les discours sur les risques et l’adaptation des territoires. Il s’agit également de repérer les variables pouvant expliquer ces représentations ainsi que les éventuelles postures pouvant introduire un biais. Dans une perspective d’aide à la conception de « Mon Littoral Provence Côte d’Azur », l’étude explorera les attentes des acteurs locaux en matière d’appui à la mise en oeuvre de leurs politiques dans ce domaine et identifiera en quoi la plateforme pourrait leur apporter un appui technique et opérationnel. Il s’agira de comprendre ce que pensent ces acteurs (élus, responsables de services techniques, etc.), d’identifier ce qui fonde leurs représentations et d’explorer dans quelle mesure ces représentations sont évolutives

L’apport de cette étude permettra d’identifier les actions complémentaires à mener sur le volet « Recueil et partage de données » de la plateforme, et ainsi commencer à investir le volet « Échanges de pratiques et Animation du réseau d’acteurs ».