Prise en compte de la problématique des risques liés aux falaises côtières dans l’aménagement du territoire en Provence-Alpes Côte d’Azur – Année 2 : Complément – Qualification de l’aléa instabilités de falaises sur le littoral de l’étang de Berre et des îles habitées de la Région PACA

L’étude de la stabilité des falaises côtières de la région Provence Alpes Côte d’Azur s’inscrit dans le cadre du IVè »‘e Contrat de Plan Etat Région « Risques Naturels et Nuisances Action : Données, informations, évaluation sur les risques naturels ». Une approche régionale des risques naturels, liés à la stabilité des falaises côtières a été jugée nécessaire compte tenu des enjeux (sécurité des personnes et des biens, impact socio économique, environnement). L’opération, échelonnée sur 3 ans, comporte trois phases : – en première année, sont réalisés un état des lieux et des connaissances, puis une typologie des instabilités, et enfin, la qualification de l’aléa ; – la deuxième année de l’étude fera l’objet d’une analyse des enjeux ; – la confrontation aléa/enjeux sera réalisée lors de la troisième année, accompagnée de propositions de schémas types d’aménagement. L’état des connaissances réalisé lors de l’année 1 de l’étude a permis de mettre en évidence un certain nombre de secteurs reconnus comme sensibles et ayant été étudiés soit dans le cadre d’études géotechniques pour la mise en place de parades, soit dans le cadre d’un inventaire sur les événements historiques de mouvements de terrain. Cette première partie concernait le littoral côtier de la région Provence Alpes Côte d’Azur. Ce présent rapport peut être considéré comme une annexe au rapport final de l’année 1, car il complète l’étude avec cette fois ci l’analyse des instabilités sur les rivages des îles habitées de la région PACA, ainsi que le littoral de l’étang de Berre. Des investigations de terrain supplémentaires ont donné un certain nombre d’éléments pour caractériser les instabilités selon la typologie des instabilités de falaise établie lors de l’année 1 de l’étude, cette typologie étant propre au contexte régional de Paca. La morphologie (comprenant également les hauteur des falaises) et la géologie des falaises sont deux facteurs prédominants. La morphologie est un facteur déterminant dans la stabilité des falaise, et facilement appréciable. Elle est conditionnée par le phénomène d’érosion qui se manifeste sous différentes formes. Un autre facteur prédominant, la géologie, engendre des types de phénomènes d’instabilité dépendant d’une géologie très variée (comme c’est le cas en PACA). L’ensemble des facteurs analyses a permis de qualifier l’aléa instabilité de falaises pour chacun des types de mouvements de terrain, sur l’ensemble du linéaire côtier des îles habitées et de l’étang de Berre, selon quatre valeurs : aléa fort, moyen, faible et nul à faible. Ainsi, sur les 84 km de littoral de l’Etang de Berre : 1,3 % sont en fort aléa, 7,3 % en aléa moyen et 10 % en aléa faible. De même, sur les 68 km de littoral des îles habitées et à côtes rocheuses à falaises (Frioul, Port Cros et Porquerolles) : 11,5 % présentent un aléa fort, 24,4 % un aléa moyen et 51,2 % un aléa faible. Cette qualification de l’aléa a été cartographiée à l’échelle du 1/100 000 par niveau d’aléa sur l’ensemble du linéaire côtier de l’étang de Berre et des îles de la région PACA, en complément des résultats de l’année 1.

Liens

Année de publication

2005

Nombre de pages

81

Auteur

Marçot, N

Editeur

BRGM

Identifiant

RP-53951-FR

Ajouté

23/09/2020