Modélisation du transport sédimentaire lié aux crues et aux tempêtes à l’embouchure du Rhône

Malgré le grand nombre de deltas soumis à l’influence des vagues qui existent à travers le monde, la connaissance de l’hydrodynamique de ces milieux reste très lacunaire car rares sont les travaux qui essayent de présenter une approche pluridisciplinaire couplant les processus morphodynamiques fluviaux et côtiers.En effet, la plupart des études sont limitées par les outils de mesures qui ne permettent pas d’observer directement les processus qui interviennent dans la mobilisation des sédiments aux embouchures. Aujourd’hui, la modélisation est une alternative répandue qui permet de compléter les données existantes. Plusieurs études, par exemple, se sont appuyées sur l’observation des formes de fond afin de calibrer le transport de fond dans un modèle numérique . Mais dans le meilleur des cas, la prise en compte du fleuve ou des vagues, est simplifiée. En dehors des sorties de modèles, les jeux de données « réelles » sur les dépôts de la barre d’embouchure, voire même à l’échelle de l’embouchure, sont rares. Finalement, une des rares exceptions est le Rhône qui semble être le delta méditerranéen le plus « observé ».

Le travail qui fait l’objet de ce manuscrit est une contribution à la compréhension des processus hydrodynamiques qui contrôlent une embouchure deltaïque microtidale.

Pièces jointes

Emprise géographique
Année de publication

2017

Nombre de pages

277

Auteur

Laurie BOUDET

Typologie

Thèse

Ajouté

26/04/2021